Blackblood Immortal Destiny

>> Des animaux immortels tentent de suivre leur destiné...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 __ O x | Solitaire [x]

Aller en bas 
AuteurMessage
Clawed
V.I.P
V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 171
Age : 24
Persos : Étain | OwnLead | Lightstorm
Sexes : Femelle | Mâle | Femelle
Âmes soeurs : - | Plume | "Zuri"
PAF : 156
Date d'inscription : 20/12/2010

Personnage
Perso 1: Étain
Clan 1: Esctalia Esctalia
MessageSujet: __ O x | Solitaire [x]   Lun 4 Avr 2011 - 18:26

« Up There »




Identité

Nom ; Roughdust
Surnom ; Ox
Sexe ; Masculin
Âge ; Vieux
Race ; BlackBlood
Taille ; 1m23

Meute ; Solitaire
Rang ; Ex-Espion en exil
Couleur ; #504637


Description



Physique ;
    Il possède toujours un corps de guerrier, muscle et épaisseur combinés, mais l’âge le rattrape peu à peu, faisant de plus en plus saillir ses os, creuser son regard. Plutôt court sur pattes, avec un poitrail et des membres bâtis, il reste pourtant d’une discrétion surprenante. Son corps est clairsemé de cicatrices, de vieilles blessures qu’il a eut dans son jeune temps – et de plus nouvelles causées par sa captivité.

Personnalité ;
    Le gros bourru. Un cœur tendre, éprouvant quelques difficultés à montrer convenablement ses émotions. Il veille, dans l’ombre ou au front, met sa vie au service d’une plus noble cause, quelle qu’elle soit. Que sa rudesse apparente ne vous rebiffe pas ; son amour pour le monde est plus grand que vous ne l’imaginez, particulièrement parce qu’il sait vivre ses derniers instants. Son âge l’ayant rattrapé depuis un trop long moment, sa combativité a laissé place à une sagesse teintée d’une certaine mélancolie. Regret des jours innocents, regret des erreurs commises, regret des gens rencontrés puis oubliés. Il s’ennuie de sa jeunesse, de ces temps fougueux, pourtant accepte la nouvelle – et dernière - mission que la vie lui a confier : veiller sur ces petites. Il se sent encore coupable, immensément triste des circonstances de tout ceci – d’avoir profité de la mort de leurs « parents ». Son seul but est de leur donner un reste d’enfance heureux. Sa plus grande crainte est de devoir partir avant d’y arriver.

Histoire ;
    « Trop de saisons se sont écoulées. Ma mémoire, à l’exemple de mon corps, n’est plus ce qu’elle était.
    Je me souviens à peine de ces premiers printemps, où je découvrais avec avidité mon univers restreint qu’était l’Oasis. La chaleur, le soleil, les insectes ; mes quelques compagnons de jeu intrépides, qui parvenaient tout comme moi à survivre au désert. Là-bas, on m’a appris à obéir : quiconque ne comprenait pas cette règle finissait tôt ou tard retrouvé au détour d’une dune, le corps desséché par une longue errance. Prudence et survie : deux principes à la base de notre vie, toujours en arrière pensée de nos jeux d’enfants.

    Un printemps plus tard, nous étions partis.
    Un petit groupe, un long périple ; un village et des tatouages au bout du chemin. Je me souviens, comme on se souvient d’une histoire à laquelle on devient étranger, du défi de l’époque, de cette compétition amicale avec mes camarades, de cette rivalité empoisonnée avec les chiens d’attelage. Jeune, jeune et téméraire, j’avançais sans crainte du danger, et pourtant toujours retenu par quelques relations d’une simple complexité.

    Je sortis de cette épreuve en abordant fièrement un double tatouage, laissant derrière moi un bipède que j’avais appris à connaître, respecter, écouter. Adulte et pourtant si jeune, j’intégrai les rangs de la meute là où l’action était, à la ligne des guerriers. Avec le temps, le simple soldat obéissant que j’étais finis par développer une certaine intelligence tactique, dont bénéficièrent mes supérieurs. Mais, au fil des saisons écoulées, le combattant en moi s’adoucie, laissant place à un mâle plus réfléchi et taciturne. Ainsi, un peu avant la moitié de ma vie, je délaissa le front pour mener un combat plus discret, pourtant aussi utile, sinon plus, chez les espions.

    De cette décision découle ma situation actuelle.
    Il faut comprendre que ce rang devint ce qu’il y avait de plus cher à mes yeux, malgré le temps qui passa, malgré notre nouvelle intégration dans la Garde d’Élite. Je n’ai jamais envisagé sérieusement de fonder une famille, d’ouvrir mon cœur à une dame ; ce métier solitaire me suffisait. Pourtant ma carrière tirait à sa fin, mon vieux corps perdant peu à peu la flexibilité de sa jeunesse. Je l’étirai encore un peu, d’une dernière mission qui deviendrait ma victoire ultime, mon salut final.

    Mais, la vie se jouant toujours de nos souhaits, cette tâche vira à la catastrophe, désastre par lequel je tira ma révérence.
    On m’avait chargé d’espionner un petit groupe grandissant de Timberwolf, dont la présence en bordure de la forêt rendait nos dirigeants inquiets. N’appréciant pas la nouvelle fusion d’Alteron et Sakki Ryuuketsu, ils étaient venus semer le trouble sur notre territoire – pensaient-ils vraiment être une menace pour notre meute, ou cherchaient-ils seulement un coin de terre ? Je ne le saurai jamais.

    Ainsi, par une erreur stupide, on me repéra, m’attrapa avant que je ne puisse fuir. Placé sous bonne garde, je n’eus d’autres choix que de suivre de trop près ce petit groupe qu’on m’avait chargé de surveiller, sans jamais trouver le moyen de m’esquiver. J’avais beau mesurer le double de leur taille, ils étaient diablement nombreux, et du genre paranoïaque. Des quelques conversations que j’ai pu entendre, on espérait m’utiliser comme monnaie d’échange, contre une quelconque faveur.

    Mais, ceci était sans compter le fait que ma vie ne valait pas le bien-être de la meute. Et que la vie nous réserve parfois bien des surprises.
    Alors qu’on se déplaçait, comme à chaque jour pour éviter d’être repéré, un sabre est soudainement apparut devant nous. Évidemment, ce devint la débandade.
    Bien vite, le sol se tacha de sang, l’herbe s’écrasa sous le poids des corps. Le félin faisait des ravages chez les Timber, mais leur nombre annonçait une victoire évidente. Suite à un dernier rugissement, une lionne apparut, repoussant pour un moment les adversaires de son compagnon. C’est à cet instant, où les deux forces semblaient s’équilibrer, que je pris la fuite. Tôt ou tard, je savais que les deux félins tomberaient. Il me fallait donc user de la diversion que provoquait leur mort, bien que cette seule pensée me met encore le cœur au bord des lèvres..

    En chemin pour retourner à ma meute, je suis inévitablement tombé sur, vous vous en douté, la progéniture de ces combattants. Passer mon chemin aurait été facile, si facile, ces enfants n’auraient pu me suivre. N’auraient pu survivre.
    J’ai fais ce que la vie attendait de moi en les plaçant sur ma route : je les pris sous mon aile. Le brave sacrifice de leurs parents – adoptifs pour la petite Zuri – me revenait sans cesse en tête, m’hantant. Les laisser seules, sur ce territoire hostile, aurait été un meurtre. Peu importe leur race. Ainsi, ma place n’était plus aux côtés d’Inaria, de la Garde d’Élite, qui me croyait sans doute mort, mais bien en tant qu’oncle fictif pour ces enfants.
    Il ne me reste qu’à espérer avoir assez de temps pour prendre soin d’elles jusqu’à ce qu’elles puissent se débrouiller sans moi. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://justalittleclawed.deviantart.com/
 
__ O x | Solitaire [x]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackblood Immortal Destiny :: Personnages :: Persos à prendre :: PNJ :: Solitaire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit